top of page

Sommeil des bébés: Interview du Dr Pamela Douglas sur l'approche NDC Possum

Dernière mise à jour : 14 juin



Dr Pamela Douglas, Fondatrice du NDC
Dr Pamela Douglas

Le sommeil est un des thèmes les plus abordés en consultation à l'allaitement...

Dans un autre article, je vous ai présenté les résultats des études concernant le sommeil "normal des bébés" et les méthodes d'apprentissage au sommeil.

Je vous propose cette interview du Dr Pamela Douglas, auteur du livre "the little discontented baby book" et du programme d'accompagnement des familles au sommeil NDC Possums. C'est avec elle que je me suis formée sur cette thématique.



Pourriez-vous expliquer brièvement votre approche des soins neurodéveloppementaux et comment vous aidez les familles à résoudre les problèmes de sommeil, d'alimentation et de pleurs de leur bébé ?


J'ai développé les programmes de soins neurodéveloppementaux (NDC ou "Possums") au cours des vingt dernières années, en établissant la base de preuves dans une trentaine de publications de recherche évaluées par des pairs. J'ai utilisé les lentilles de la biologie évolutive et de la science de la complexité pour interpréter la recherche interdisciplinaire concernant l'allaitement maternel et les problèmes de sommeil et de pleurs des nourrissons, et les programmes intègrent également les approches psychologiques connues sous le nom de thérapie d'acceptation et d'engagement et de thérapie de l'autocompassion. J'ai commencé à dispenser une première version de ces programmes à la Possums Clinic de Brisbane en 2011, et je forme des professionnels de la santé depuis de nombreuses années. Je commence actuellement les Masterclasses NDC et l'accréditation NDC par le biais de mon site personnel drpam.baby.


Vous pouvez consulter les publications de recherche et les articles sur pameladouglas.com.au.



Votre approche du sommeil est-elle réservée aux bébés nourris au sein ? Ou fonctionne-t-elle si le bébé est nourri au lait industriel ?

Le programme Possums pour le sommeil des bébés et des jeunes enfants s'adresse aux bébés nourris au sein, aux bébés nourris au lait industriel et aux bébés nourris de façon mixte.


On dit souvent aux parents que le bébé doit bien dormir pendant la journée pour bien dormir la nuit : quelle est votre réponse ?

Cela peut être problématique, selon les besoins de sommeil du bébé - certains petits n'ont pas vraiment besoin de beaucoup de sommeil pendant la journée, et s'ils commencent à faire de longues siestes pendant la journée, la famille peut se retrouver avec des réveils nocturnes excessifs au fur et à mesure que les semaines passent.


On dit souvent aux parents de mettre en place une routine pour le sommeil : qu'en pensez-vous ?

Un sommeil sain dépend vraiment du bon fonctionnement des deux régulateurs du sommeil, l'horloge biologique et la pression du sommeil. Les routines ne sont donc d'aucune utilité, étant donné que les besoins en sommeil peuvent varier d'un jour à l'autre chez un même bébé, et qu'elles peuvent s'avérer frustrantes, voire angoissantes, lorsqu'elles ne fonctionnent pas. Le plus important est que la personne qui s'occupe de l'enfant se concentre sur une journée qu'elle apprécie, autant que possible en dehors de la maison, et que le bébé s'y intègre. Le sommeil se fera tout seul.


Allaiter pour dormir est-il une mauvaise chose ? Parce qu'on dit aux parents que le bébé aura besoin du sein pendant la nuit s'il s'endort au sein le soir.

L'allaitement pour dormir est un moyen facile et la norme évolutive. Il ne crée pas de mauvaises habitudes, mais permet au bébé de se sentir rassasié et câliné à l'approche du sommeil. Les réveils nocturnes excessifs ne sont pas dus à l'allaitement, mais à des régulateurs de sommeil perturbés.


On assiste en France à une augmentation des approches " d'auto-apaisement ". Les parents souhaitent que le bébé puisse se rendormir seul lorsqu'il se réveille la nuit. Certaines approches consistent à laisser le bébé pleurer dans son lit ou dans les bras de ses parents, et à accueillir ses émotions. Que pensez-vous de l'auto-apaisement ?



Je suis aujourd'hui grand-mère et j'apprends encore à apaiser au mieux mes propres émotions face aux nombreux défis de la vie. Nos enfants apprennent progressivement à réguler leur propre expression émotionnelle, et cela se passe mieux lorsqu'ils sont écoutés et reçoivent une réponse empathique. Nos bébés ont besoin de l'apaisement des adultes pour mettre en place des modèles neuronaux qui favorisent un style d'attachement sain et une bonne santé mentale tout au long de la vie. Ils ont besoin de notre aide pour réguler leur système nerveux sympathique, et cette aide est nécessaire de diverses manières tout au long de l'enfance, afin qu'ils puissent progressivement prendre le relais. Un bébé qui pleure aspire à un contact physique - peut-être une tétée ou un biberon, peut-être un changement d'expérience sensorielle - et en ne répondant pas, nous apprenons au bébé que nous ne répondrons pas à ses communications. Parfois, je pense qu'il peut être pire de répondre, mais délibérément pas de la manière dont le bébé l'entend (par exemple, dire des choses apaisantes mais ne pas prendre le bébé dans ses bras) - c'est un type de message très confus et je le déconseille.


Qu'en est-il des taux de cortisol utilisés dans certaines études pour déterminer le niveau de stress du nourrisson lors de l'apprentissage du sommeil ? Sont-ils fiables ?

Le cortisol fait partie d'une réponse complexe au stress et nous ne pouvons pas vraiment interpréter les niveaux de cortisol de manière simple. Les mesures du cortisol ne sont pas nécessairement un moyen fiable de mesurer le stress.


Y a-t-il un âge où il est approprié de laisser bébé pleurer dans les bras d'un adulte aimant ? (Par exemple, le sevrage nocturne des bambins).

Les familles prennent leurs propres décisions à ce sujet, en tenant compte de multiples facteurs. La situation de chaque famille est unique. En règle générale, plus l'enfant est âgé avant d'être autorisé à pleurer la nuit, mieux c'est - bien que, là encore, les femmes prennent leurs propres décisions quant au moment du sevrage nocturne. Il est important de savoir que le sevrage nocturne ne diminue pas nécessairement la fréquence des réveils nocturnes. Si le bébé est jeune et qu'il est sevré la nuit, des biberons de lait industriel peuvent être utilisés pendant la nuit. Pour un bébé plus âgé et certainement pour un tout-petit, vous pouvez proposer de l'eau uniquement la nuit une fois le sevrage nocturne terminé (la tasse à bec risque bien sûr d'être jetée à travers la pièce si elle est proposée la nuit, mais au moins vous vous assurez que l'enfant n'a pas soif). De même, il n'est jamais nécessaire de laisser un enfant pleurer seul pendant la nuit - même s'il apprend quelque chose de nouveau pendant la nuit (que le sein de maman n'est plus disponible), l'enfant est toujours contenu par les bras d'un autre adulte aimant.



En France, le congé de maternité n'est que de 2,5 mois, ce qui signifie que de nombreux parents sont contraints de reprendre le travail après une nuit très perturbée. Quels seraient vos conseils pour mieux dormir dans ce cas ?


La chose la plus importante est de maintenir les régulateurs du sommeil en bonne santé, en commençant la journée de bébé à la même heure chaque jour, et en s'assurant que le bébé ne fait pas de longues siestes pendant la journée, ce qui entraînerait des réveils nocturnes excessifs par la suite. Cela signifie qu'il faut s'assurer que les personnes qui s'occupent de votre bébé lui offrent une alimentation sensorielle riche et agréable tout au long de la journée, en multipliant les activités à l'extérieur ou dans de nouveaux environnements. Cela permet de s'assurer que les bébés ne dorment que lorsque la pression du sommeil est vraiment élevée, et seulement le temps dont ils ont absolument besoin pendant la journée. Comme ma collègue Renee Keogh aime à le dire : le jour sert à vivre, la nuit sert à dormir.



Je suis en train de créer un nouveau site web à l'adresse drpam.baby. Vous pourrez bientôt y accéder à la mise à jour de mon Programme du sommeil des bébés et des tout-petits 2023 des Possums, ainsi qu'aux programmes de formation du NDC destinés aux professionnels de la santé.


Interview du Dr Pamela Douglas sur le thème du sommeil

Autre article sur le thème du sommeil de bébé et des techniques d apprentissage du sommeil

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page