top of page

Le moment du sevrage: j’ai un arc en ciel dans mon cœur

Dernière mise à jour : 5 déc. 2023


homme devant une cascade avec un arc en ciel les bras en croix
arc en ciel

Vous connaissez peut être ce sentiment d'ambivalence: pluie et soleil dans votre ♥️, à la fois tristesse et joie...

Beaucoup de mamans ressentent cette ambivalence lors du sevrage de leur enfant allaité.... à la fois de la tristesse, de la nostalgie, car il y a l'envie de continuer ces moments de connexion avec bébé... et parfois en même temps de l'agacement et l'envie de vraiment arrêter, de retrouver son corps, d'être "plus libre", ou bien de démarrer un nouveau projet bébé.

La culpabilité aussi de vouloir du temps pour soi.

Ou encore, en cas de difficultés importantes, on peut ressentir des regrets, une grande tristesse, un sentiment d'échec...et en même temps un profond soulagement de pouvoir "changer de sujet" et découvrir son bébé.

Le bouleversement hormonal qui accompagne le sevrage peut d'ailleurs contribuer à une baisse de moral: on peut se retrouver beaucoup plus émotive, perdue, avec un sentiment de perte.

Perdue également car on doit trouver d'autres façons de calmer et apaiser bébé, sans le super pouvoir du téton!!

Triste de ne plus être celle qui a cette relation irremplaçable avec bébé.

Dans ce contexte je propose souvent aux mamans d'adoucir cette nouvelle étape: faire des massages à bébé, le porter en porte-bébé dans le dos, ...garder beaucoup d'occasions de contacts et de câlins, etc.

Pour maman cela peut être l'occasion de

des massages, du sport, etc... .. cette nouvelle étape peut être une étape positive durant laquelle on se fixe de nouveaux objectifs pour prendre soin de soi. L'enfant grandit et le lien se tisse autrement, avec toujours autant de respect d'amour et de tendresse: il faut juste reprendre ses marques. Et si l'on sent que c'est trop dur pour bébé , ou pour soi, on peut peut-être décaler un peu ce sevrage dans le temps.


Nb: Cet article s'inspire d'une conversation récente avec une maman que j'accompagne depuis plusieurs mois, que je remercie pour sa fidélité (et qui se reconnaîtra 😍).

bottom of page